MauMU Galerie d'Art

« ...si un individu s'expose avec sincérité, tout le monde, plus ou moins, se trouve mis en jeu. » Simone de Beauvoir

L'espace de la galerie

Implanter une galerie d'art au milieu de nulle part, sans autre prétention que d'aimer l'art, sous toutes ses formes et pour tous, d'aimer les artistes, d'aimer les rencontres et les échanges..... et d'aimer la vie en bonne intelligence.

Offrir un espace de conjonction et de synthèse : ouvrir l'esprit, surprendre, suggérer sans s'imposer, échanger... autant de valeurs fondamentales que nous répéterons sans cesse tant elles nous semblent essentielles.
Et nous le constatons déjà avec bonheur parce qu'un travail, sinon pédagogique, au moins d'ouverture et d'éveil de curiosité s'installe dans la succession des expositions et des rencontres.

Les lieux de l'artiste

Parce que l'artiste a le double pouvoir de donner un sens à l'existence et de matérialiser ses œuvres dans la réalité.

Pourtant l'artiste est comme chacun d'entre nous, avec une conscience propre de l'expérience humaine, un flot de questionnement, de bonheurs et de fatalités. Seule l'expression fait la différence ! La pratique artistique le guide intuitivement, le plonge vers un inconnu et lui apprend à vivre.

C'est une confrontation physique pleine de plaisir, mais c'est également une lutte tant avec la matière qu'avec soi-même. La nécessité de gratter la surface du réel et faire surgir une image, quelque chose d'inconnu, qui est en dessous, dont l'ébauche est parfois profondément enfouie... La question conditionne tout : faut-il sagement rester sur le bord ou prendre le risque d'avancer plus loin ?

Quelques-uns, parfois, osent franchir le pas, osent combattre et recommencent... luttent toujours... et illuminent nos vies, nous aident à rester digne de notre condition humaine !

Et il faut montrer, finalement exposer ses intentions plus que le savoir faire. Juste faire le point, parce rien ne cesse vraiment et qu'une nouvelle oeuvre pointe déjà et qu'il faudra entreprendre une autre laborieuse remontée.

La création est un mouvement permanent dont l'exposition n'est qu'une étape.
Malgré tout, j'aime cette idée d'un artiste secouant des limites trop répétitives, bousculant les inerties et travaillant son regard par le dedans. Celui qui pousse les barrières et ne peut se résoudre uniquement à ce qu'il connait, à ce qui est reconnu par ses pairs... Ce sont ces artistes, chercheurs sans repères, qui nous font respirer, donnent nourriture et oxygène à notre cerveau, à notre vie.

Et même si ces artistes se côtoient, nul ne pourrait les confondre. Chacun d'eux explore leurs distances connues, inlassablement, creuse une voie. Et chacun s'éloigne, et se personnalise.
Ils n'ont en commun que d'être de cette néanmoins époque, qu'ils vivent en récalcitrant en tentant d'aller au bout de leur œuvre. Et c'est cette façon d'être en vie qui les rapproche sans doute.

Et ils deviennent des passeurs d'espaces.

L'espace habité

Car l'image ou la forme contient une dynamique qui rempli l'espace d'abord entre le peintre et le support, ensuite entre le spectateur et l'oeuvre... une oeuvre véritable n'est pas inerte, elle contient quelque chose qui ce met à vivre dans cet espace entre les intervenants.

Qui peut expliquer comment vient l'amour de l'art, et à quel point sa présence est un baume. Mais une émotion peut naitre d'un premier contact avec une œuvre d'art, celle de la matérialité de l'oeuvre, celle qui s'adresse à notre sensibilité plutôt qu'à notre raison. L'œuvre, mise en scène, partage le même espace que le corps du visiteur. cependant, apprécier une oeuvre équivaut à traverser le miroir de la réalité, perdre quelques certitudes, quelques repères puis réinventer une partie de son langage en trouvant les mots d'une nouvelle sensibilité partagée. Car la rencontre est nouvelle à chaque fois.
C'est pourquoi le moment de l'exposition est un temps d'exception qui construit une relation aux autres, au monde et, finalement, à soi-même.

Et pour obtenir ce résultat, notre petite équipe est toujours prête à découvrir des artistes et des oeuvres privilégiant l'exigence, la qualité et la diversité.
Et nous recevons déjà, avec un immense plaisir, la récompense des artistes nous témoignant leur satisfaction autant pour la qualité de la présentation de leur oeuvre que pour la qualité de l'accueil.
Egalement celle du public, de plus en plus nombreux, présent à ces rendez-vous et appréciant la diversité des expositions. Celle, aussi, des collectionneurs et acheteurs qui trouvent ici de quoi satisfaire leur passion.
Sans oublier les vignerons qui prennent plaisir, tour à tour, à faire découvrir leurs productions lors des vernissages... la convivialité se conjugue avec le nom Gers.

Dominique Fouquart - MauMu